Dorenaz ecusson
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les armoiries de la Commune de Dorénaz ont été créées par le chanoine Léon Dupont-Lachenal, maître d’histoire au collège de la Royale Abbaye de Saint-Maurice.

 

Elles ont le mérite de rappeler non seulement l’histoire médiévale d’Outre-Rhône mais aussi le passé industriel de Dorénaz. Adoptées en 1934 par le Conseil municipal, elles furent peintes sur le bel édifice communal et scolaire

édifié en 1921 pour remplacer l’ancienne maison de commune, construite avant 1850 et agrandie, avec maladresse, en 1890.

 

Elles se blasonnent ainsi:

Ecartelé en sautoir de gueules et d’argent et accompagné en chef et en pointe d’une croix tréflée d’argent et d’une coquille d’argent, et en dextre et en sénestre de deux marteaux de gueules

 

La croix tréflée souligne les liens historiques millénaires entre l’Abbaye de Saint-Maurice et la Commune de Dorénaz, ainsi que l’appartenance actuelle de celle-ci au district de Saint-Maurice.

 

La coquille de Saint-Jacques témoigne de ce que le village de Dorénaz fut légué, en 1302, à l’Hospice Saint-Jacques de Saint-Maurice.

 

Les deux marteaux rappellent qu’Allesse dépendit, jusqu’en 1431, de la châtellenie de Martigny, cité dont les armoiries présentent un lion tenant un marteau. Mais, dans l’esprit du Conseil, il s’agissait aussi de marquer le rôle économique et social joué par les ardoisières et la mine d’anthracite.

 

Source :

Au pays valaisan d'outre-Rhône : Dorénaz entre histoire et légende

Par Claude Rouiller

Ed. Monographic, 2009

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31